Spécialités

Accueil Spécialités

Chirurgie de cataracte

La cataracte est opacification du cristallin. A l’état normal, le cristallin est transparent et permet de focaliser l’image sur la rétine, quand le cristallin s’opacifie la lumière ne peut plus passer au travers et la vision est brouillée.

L’opération de la cataracte est la chirurgie la plus pratiquée dans le monde toutes chirurgies confondues. Elle a fait d’énormes progrès, tant sur le plan des techniques et des implants que sur les méthodes d’anesthésie employées. Les implants unifocaux permettent de corriger la vision de loin, et avec l’arrivée des nouveaux implants multifocaux, les visions de loin et de près sont très souvent améliorées, sans le port des lunettes ni lentilles de contact. Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Chirurgie des paupières

C’est la prise en charge fonctionnelle des troubles statiques et dynamiques des paupières (ptôsis, ectropion, entropion, lagophtalmie) mais aussi esthétique (blépharoplastie supérieure et/ou inférieure permettant la correction des excès cutanéo-graisseux des paupières supérieures et inférieures, plastie du sourcil). Enfin, les tumeurs palpébrales bénignes peuvent être traitées soit par laser argon soit par exérèse chirurgicale ; alors que les tumeurs malignes requièrent une exérèse chirurgicale éventuellement suivie d’une reconstruction.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Le Kératocone

Le kératocône est une dystrophie cornéenne conique d’étiologie inconnue qui se manifeste par une protrusion non inflammatoire de la cornée dans sa région axiale, apparaissant généralement dans l’adolescence et entraînant une diminution de l’acuité visuelle du fait d’un important astigmatisme et souvent de la survenue d’opacités cornéennes.

Le kératocône atteint en général les deux yeux, mais se développe différemment dans les deux yeux. La vision est atteinte dès que l’importance du défaut dépasse la possibilité de correction ou le maintien de la stabilité visuelle. Le traitement du kératocône dépend de la sévérité de la maladie et des impératifs visuels. Initialement, des lunettes pourront corriger l’astigmatisme avec un certain succès. Celle-ci sont rarement supportées de façon continue et les patients sont souvent déçus du fait de l’inconfort visuel relatif. seules des lentilles de contact rigides spécialisées pourront donner une correction optimale. Il existe aujourd’hui de plus en plus d’options pour les lentilles de contact pour kératocône. Finalement, quand une bonne vision n’est plus possible même avec des lentilles de contact ou que l’individu développe une intolérance aux lentilles, une transplantation de cornée sera alors recommandée. Depuis quelques années existe la possibilité de stabiliser la déformation irrégulière de la cornée provoquée par le kératocône, au moyen de l’Ultra-Violet Crosslinking.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Le Stabisme

Affection visuelle qui se caractérise par une anomalie de l’alignement des yeux et par le regard qui se dirige dans des directions différentes. Ce désalignement peut se manifester à certains moments (intermittent) ou de manière constante. Le strabisme est classé en fonction de la direction du désalignement.

Le traitement du strabisme sert à préserver la vision, redresser la déviation, et restaurer la vision tridimensionnelle.

Les traitements varient en fonction du type et de la cause du strabisme. Des verres de correction peuvent aider à redresser les déviations oculaires.

Une occlusion (pansement adhésif) peut être appliqué sur l’œil dominant pour forcer le patient à utiliser l’œil le plus faible.

Des exercices peuvent être prescris pour renforcer les muscles oculaires spécifiques.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Séchresse oculaire

Les larmes sont produites en permanence par les glandes lacrymales puis étalées sur toute la surface de l’œil grâce au clignement des paupières. Principalement composées d’eau et de corps gras, elles agissent comme une fine barrière devant la cornée. Elles la protègent des agressions extérieures (poussière, bactéries), l’humidifient, la nourrissent… lui évitant ainsi de s’infecter et/ou de s’altérer. On parle de sécheresse oculaire quand la quantité et/ou la qualité des larmes d’un individu est insuffisante. En pratique, celle-ci provoque un inconfort visuel et peut, dans certains cas, entraîner des irritations de la cornée ainsi que des infections oculaires. Ces dernières années, les cas de sécheresse oculaire ont nettement augmenté, face à la détérioration de nos conditions de vie (pollution, climatisation, Ordinateur, smart phone…).

Une analyse complète à la clinique de l’oeil Casablanca par Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés , permettra de faire un diagnostic précis (O.S.A) et proposer un traitement adapté (E-eye).

Rétine médicale

Le diagnostic des pathologies suivantes fait appel à des examens spécifiques (OCT, angiographie…), et leur traitement est médical : injections ou utilisation de lasers.

DMLA : La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) est la première cause de malvoyance après 60 ans dans les pays développés.

La DMLA peut ainsi conduire à une perte de la vision centrale, tout en laissant habituellement intacte la vision périphérique.

La macula est le centre de la rétine. Elle assure la vision centrale : c’est sur elle que se forme l’image de l’objet que vous regardez.

Les signes potentiellement évocateurs de DMLA sont les suivants :

  • Diminution de la sensibilité aux contrastes
  • Diminution de l’acuité visuelle
  • Déformation des lignes droites
  • Apparition d’une tache sombre centrale

La rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique constitue une complication fréquente du diabète de type 1 et 2.

Elle atteint près de la moitié des patients souffrants de diabète depuis plus de 15 ans.

L’hyperglycémie chronique est responsable de lésions au niveau de la paroi des vaisseaux sanguins de petits calibres qui vascularisent et donc apportent l’oxygène à la rétine.

Cette micro angiopathie se caractérise par l’apparition de micro anévrismes, qui sont de petites dilatations localisées des capillaires, et de micro hémorragies.

Lorsqu’elles concernent la macula, zone de la rétine responsable de la vision centrale, ces anomalies peuvent évoluer vers une baisse de l’acuité visuelle.

Toutes ces anomalies peuvent être aggravées par certains facteurs associés tels que l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie.

La clinique de l’oeil Casablanca prend en charge l’ensemble des maladies de la rétine.

Pathologies

Le glaucome

Maladie oculaire qui entraînent une dégénérescence progressive du nerf optique. La dégradation du tissu nerveux qui peut en résulter mène à une perte graduelle et irréversible de la vision et peut entraîner la cécité si la maladie n’est pas détectée et traitée de façon précoce.

La forme la plus courante de glaucome est le glaucome primitif à angle ouvert. Cette forme est associée à une pression élevée causée par une accumulation de liquide dans l’œil.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Décollement de rétine

La rétine est une membrane qui tapisse le fond du globe oculaire. Elle contient des cellules qui reçoivent et analysent les signaux lumineux. L’information est ensuite transmise par le nerf optique au cerveau qui reconstitue l’image.

Le décollement de la rétine correspond au décollement d’une partie de la surface de la rétine de son support (l’épithélium pigmentaire). Un liquide s’interpose entre ces deux feuillets. Le décollement de rétine est une affection grave sur le plan fonctionnel. Non traité, il peut aboutir à la perte de la fonction visuelle et donc à la cécité. Il est un cas d’urgence chirurgicale.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

DMLA

Dégénérescence maculaire liée à l’âge est une maladie liée à un vieillissement de la zone centrale de la rétine appelée macula. Elle se traduit par une perte progressive de la vision centrale. Cette maladie dégénérative de la rétine évolue de manière chronique.

Des images déformées, une gêne en vision nocturne… Les signes de la DMLA sont discrets mais doivent amener à consulter. Le diagnostic est posé par l’ophtalmologiste.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Rétinophatie diabétique

La rétinopathie diabétique, caractérisée par des lésions de la rétine de l’œil, est une grave complication du diabète qui touche 50 % des patients diabétiques.

Plusieurs facteurs favorisent la survenue d’une rétinopathie diabétique et accélèrent sa progression : l’ancienneté du diabète, le niveau de glycémie, un diabète instable, l’hypertension artérielle, le tabagisme, etc. Cette pathologie peut accélérer la survenue d’autres maladies des yeux comme les glaucomes ou la cataracte, et même conduire à la cécité en l’absence d’un traitement adapté.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Uvéite

Une uvéite est une pathologie inflammatoire affectant l’œil. Cette maladie, bien que peu fréquente, est cependant souvent à l’origine d’une perte de la vision. En l’absence d’un diagnostic précoce et d’une prise en charge adéquate, elle peut en effet aboutir à une cécité.

L’uvée est une membrane de l’œil située entre la sclérotique (enveloppe externe) et la rétine. Elle est constituée de l’iris, du corps ciliaire (éléments reliés aux ligaments permettant de maintenir le cristallin en place) et de la choroïde.

L’iris est la partie colorée de l’œil, elle permet de contrôler la quantité de lumière entrante. Le corps ciliaire favorise la netteté de la vision en ajustant la forme du cristallin. Il apporte également les nutriments nécessaires à l’œil. Enfin, la choroïde assure l’irrigation sanguine au niveau de l’œil.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Conjonctivite

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive de l’œil (le blanc de l’oeil), d’origine virale, bactérienne, allergique ou irritative. Elle se manifeste notamment par la rougeur d’un ou des deux yeux, associée à des démangeaisons, des picotements, un écoulement clair ou purulent.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.

Kératite

Le terme kératite désigne une inflammation de la cornée, la membrane fine et transparente recouvrant le globe oculaire. Cette affection est en général d’origine infectieuse (bactérienne, virale ou fongique).

Les personnes portant des lentilles souples sont les plus souvent touchées en cas de négligence dans la manipulation ou l’entretien de ce type de correcteurs.

Dr Chahbi Mohammed et son équipe d’ophtalmologistes spécialisés prendront en charge votre cas à la clinique de l’oeil Casabalanca.